JDK,  Portrait d'ici

Rencontre avec Kimberly Dunn pour “Carnet de Voyage d’une expatriée et Cercle de femmes”

Au delà d’une interview, cette forme imparfaite est avant tout LA rencontre avec l’autre.

Teinté d’élément sonore naturel, un chat qui miaule, un chant d’oiseau au loin, la flutiste anonyme qui passe jouer quelques morceaux, un craquement de fauteuil, un bruit d’eau dans un verre.

Kim Dunn étonne par sa fraicheur, son accent délicat mais surtout par sa soif de voyage et de partage.

jdk

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *