Actu et infos locales,  Emissions,  Radio Zinzine

Le Bourguet fait son Ciné

Le programme du mercredi 29 novembre au mardi 5 décembre, bonne(s) séance(s).

Sur les ondes Reillann’air le mardi à 19:00

PIERRE FEUILLE
PISTOLET

séance spéciale samedi 2 décembre à 18h00
en partenariat avec la Ligue des Droits de l’Homme
et le Secours Populaire

Ce fut l’une des surprises du dernier festival de Cannes, et l’un des films les plus marquants. Un film dont on ne savait rien, un réalisateur dont personne n’avait entendu parler. Et pour cause, il s’agit du premier long métrage du polonais MACIEK HAMELA. À peine avait on lu le synopsis figurant dans le programme de la belle sélection de l’ACID où le film était présenté :

Un van polonais sillonne les routes d’Ukraine. A son bord, Maciek Hamela évacue des habitants qui fuient leur pays depuis l’invasion russe. Le véhicule devient alors un refuge éphémère, une zone de confiance et de confidences pour des gens qui laissent tout derrière eux et n’ont plus qu’un seul objectif : retrouver une possibilité de vie pour eux et leurs enfants.

C’est alors sous son titre international (et donc anglais) que nous le découvrions : In The Rearview ; et c’est désormais sous un titre français intrigant que nous vous le montrerons cette semaine : PIERRE FEUILLE PISTOLET. Nous citons ici le texte rédigé par les cinéastes de l’ACID pour le présenter :

” Se frayant un chemin entre les champs minés, Maciek Hamela nous embarque comme passager de sa voiture fuyant l’Ukraine au milieu de l’avancée russe. La guerre demeure hors champ. Et pourtant nous la voyons se refléter sur le visage des enfants, des femmes et des personnes âgées qu’il aide à rejoindre la Pologne. Ce n’est qu’en quittant la guerre, en lui tournant le dos, que ces personnes commencent à réaliser l’ampleur de ce qui s’est passé. Derrière – le monde détruit, dont les réfugiés ont tenté de sauver les débris : des chats, quelques vêtements, un fer à repasser… Devant – la séparation des maris, des fils, des pères qui sont restés pour défendre leur pays. La voiture du réalisateur est à la fois la scène et le bateau, un espace intime pour partager en toute sincérité les inquiétudes, les rêves et l’espoir.  

En pointant sa caméra vers le siège arrière, le cinéaste pose sur eux un regard plein de respect et de tendresse, toujours dans la bonne distance, et parvient ainsi à mêler son geste humanitaire d’un geste cinématographique fort. Le film donne à voir une communauté de destin dans laquelle on reconnaît et retrouve notre humanité.  ”  
Lucas Delangle, Reza Serkanian et Lina Tsrimova, cinéastes de l’ACID

Nous aurions souhaité accueillir Maciek Hamela à l’occasion de la programmation du film à Forcalquier (d’autant plus qu’il est parfaitement francophone). Mais le film étant présenté simultanément dans une multitude de pays et de festivals – où il récolte fréquemment des prix : ainsi, en France, aux festivals War on screen et Corsica Docs, et à Zurich et Sheffield notamment à l’étranger – Maciek est actuellement en tournée et durablement indisponible pour répondre favorablement à notre invitation. 
Nous avons donc convié Paul Braun, du Forum Civique Européen et des Coopératives Longo Maï, qui est actif dans la solidarité à travers les lieux de vie et structures d’accueil des déplacés de l’Est en Transcarpathie, région de l’Ouest ; et Alex Robin, membre du Comité régional PACA de la Ligue des Droits de l’Homme et représentant de la section de la LDH 04. 

Cette séance spéciale aura lieu samedi 2 décembre à 18h00. La projection sera suivie d’un échange. Trois autre projections sont programmées – vendredi, dimanche et lundi.
Bonne semaine à toutes et à tous.

par Fabien David – Réalisation Pierre Bayard – merci à Radio Zinzine

Le programme mensuel (pdf)

Restez informé.e !

Recevez les actualités de Reillann'Air, ses nouvelles émissions, ses événements...

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Reillann'Air App

GRATUIT
VOIR